Accueil / Histoire et fonction / La Cour et ses maîtres / Etudes modernes / Le rôle des reines de France aux IXe et Xe (...)

Le rôle des reines de France aux IXe et Xe siècles

Jean Dufour

Dufour Jean, " Le rôle des reines de France aux IXe et Xe siècles ", dans Comptes-rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 142e année, N. 3, 1998. pp. 913-932.

Extrait de l’article

Dans mon Recueil des actes de Louis VI, paru en 1992-1994, j’ai pris le parti de donner plusieurs appendices : l’un d’eux concernait les actes de la reine Adélaïde de Maurienne (mariée à Louis VI à la fin de mars 1115, morte en 1154). Cela est à l’origine de mon travail actuel sur les actes des reines de France ; après quelques hésitations, j’ai décidé de les prendre en compte depuis l’époque mérovingienne jusqu’en 1206, date de la mort d’Adèle de Champagne, troisième et dernière femme de Louis VII ; mon propos est de les éditer et d’en faire si possible une étude diachronique.
Ce travail prend pour base les éditions renommées — et parfois contestées — des Monumenta Germaniae historica pour le haut Moyen Âge, des Chartes et diplômes pour les Carolingiens français, pour Philippe Ier, Louis VI et Philippe Auguste. Constamment, je bénéficie en outre de l’aide précieuse de M. Olivier Guyotjeannin (chargé de l’édition des actes des premiers Capétiens) pour le XIe siècle et de M. Michel Nortier (chargé de l’édition des actes de Louis VII et de la fin de celle des actes de Philippe Auguste) pour la seconde moitié du XIIe siècle.

Lire la suite (Persée)