Accueil / Histoire et fonction / Maisons, services et charges / Etudes modernes / Administrateurs professionnels et princes (...)

Administrateurs professionnels et princes dilettantes. Remarques sur un problème de sociologie administrative à la fin du Moyen Âge

Werner Paravicini

Paravicini, Werner, "Administrateurs professionnels et princes dilettantes. Remarques sur un problème de sociologie administrative à la fin du moyen âge", dans Paravicini, W. / Werner, K. F. (éd.), Histoire comparée de l’administration (IVe-XVIIIe siècles), Beihefte der Francia, vol. 9, Ostfildern, Thorbecke Verlag, 1980.

Extrait de l’article

Le problème dont je voudrais vous entretenir a été posé, comme tant d’autres, par Max Weber. Voici comment il le décrit dans Économie et société en une phrase brève et saisissante : « Par le problème des finances commença l’expropriation du prince qui, dans ce domaine d’abord, est devenu politiquement non-spécialiste, c’est-à-dire dilettante. » Et Max Weber d’ajouter, après avoir donné l’empereur Maximilien Ier en exemple, que cette métamorphose du prince s’est faite d’abord dans la seigneurie italienne, puis en France et en Bourgogne, plus tard dans les États allemands et, indépendamment, dans les États normands de Sicile et d’Angleterre.
Voici tracé non pas le résultat, mais le programme d’une vaste recherche. Que l’on n’attende pas de mon bref exposé une brillante esquisse de cette histoire qui commencerait par le prince spécialiste de tout et par conséquent de rien et se terminerait par le roi qui règne mais ne gouverne pas. Il y a trop de problèmes à résoudre et de questions à poser chemin faisant. Il existe des princes qui font figure de professionnels de l’administration - Charles le Téméraire par exemple - et des administrateurs aucunement à la hauteur de leurs fonctions. Comment apprend-on son métier de roi ou d’administrateur aux différentes époques ? Comment l’information passe-t-elle d’un côté et de l’autre ? Quelles sont les conséquences de l’augmentation en quantité et de la différenciation en qualité du travail administratif ? Par quels moyens et à quel degré le pouvoir a-t-il su neutraliser l’ascendant des experts ? Surtout : comment aborde-ton le roi et comment sont prises les décisions concernant la politique générale, l’armée, les finances, la justice, les grâces du prince ?

Lire la suite (Perspectivia.net)