Accueil / Représentation et festivités / Cérémonies & représentation / Etudes modernes / Un songe pour triompher : la décoration de la (...)

Un songe pour triompher : la décoration de la galère royale de don Juan d’Autriche à Lépante (1571)

Sylvène Édouard

Sylvène Édouard, « Un songe pour triompher : la décoration de la galère royale de don Juan d’Autriche à Lépante (1571) », Revue historique 4/2005 (n° 636), p. 821-848.

Extrait de l’article

En juillet 1571, don Juan d’Autriche, capitaine général de la mer, embarquait pour Gênes, sur la galère royale dont la décoration avait été confiée à l’humaniste sévillan Juan de Mal Lara. La galère avait été conçue comme une œuvre édifiante et annonciatrice de la victoire à venir. Elle devint le support représentatif d’un rêve politique qui s’était fait désir de victoire chrétienne, projetant le roi Philippe II dans la réalité de son ambition universaliste. La galère fabriquait du sens pour la plus grande gloire des Habsbourg d’Espagne, dont la glorification passait par un lexique d’images renvoyant au providentialisme, au messianisme et à l’idée d’empire. Depuis la prise de Grenade en 1492, la péninsule ibérique était la terre des rois providentiels et du nouveau peuple élu de Dieu.

Lire la suite (CAIRN)