Accueil / Représentation et festivités / Insignes, vêtement et symboles du pouvoir / Etudes modernes / La « Croix du serment » de l’ordre de la Toison (...)

La « Croix du serment » de l’ordre de la Toison d’or

Francis Salet

Salet, Francis, "La « Croix du serment » de l’ordre de la Toison d’or", dans Journal des savants, 1974, n° 2, pp. 73-94.

Extrait de l’article

La petite croix d’or de la Schatzkammer de Vienne, enrichie de rubis, de saphirs et de perles et timbrée sur son pied des armes ducales de Bourgogne, compte parmi les plus belles créations de l’orfèvrerie médiévale. Pourtant elle n’a jamais été étudiée de façon sérieuse et garde des secrets que je voudrais tenter de lui arracher.
C’est un objet chargé d’une histoire prestigieuse. On sait que la relique de la Vraie Croix qui s’y trouve enchâssée recevait jadis le serment solennel de tout chevalier nouvellement élu dans l’Ordre de la Toison d’or : au moment de se voir conférer le collier, s’agenouillant devant le duc de Bourgogne, chef et souverain de l’Ordre, il jurait de garder fidèlement statuts et ordonnances en mettant les mains sur un missel ouvert à la page du Canon et sur la croix- reliquaire, connue aujourd’hui sous le nom de « Croix du serment ».

Lire la suite (Persée)