Accueil / Vie quotidienne / Itinérance, voyages et exil / Etudes modernes / L’étranger à la Cour, Nicolas de Popplau en (...)

L’étranger à la Cour, Nicolas de Popplau en voyage à travers l’Europe (1483-1486)

Werner Paravinici

Paravinici, Werner, "L’étranger à la Cour, Nicolas de Popplau en voyage à travers l’Europe (1483-1486)", dans Actes des congrès de la Société des historiens médiévistes de l’enseignement supérieur public, 30e congrès, Göttingen, 1999, L’étranger au Moyen Âge, pp. 11-25.

Extrait de l’article

Les organisateurs du premier congrès de la Société des historiens médiévistes de l’enseignement supérieur public français jamais tenu en Allemagne, grâce à l’initiative de la très active Mission historique française, m’ont demandé de vous introduire, dans l’espace d’une bonne demi-heure, au thème général de ce colloque, « L’Étranger au Moyen Âge ». C’est une tâche redoutable à laquelle je vais me soustraire tout en la remplissant. Car je ne vous parlerai que d’un seul genre d’étranger, celui du noble voyageur arrivant à la cour étrangère, et d’une seule époque, la fin du XVe siècle, enfin d’un seul personnage qui a pour nom Nicolas de Popplau. Gentilhomme de ville, né bourgeois de Breslau, capitale de la Silésie, il a écrit une description de son parcours en Europe occidentale, fondée sur des notes prises au cours même de son voyage. Ce récit fort intéressant ne nous est parvenu que sous une forme modernisée du XVIIIe siècle. Édité en de larges extraits une première et unique fois en 1806, dans une suite de livraisons d’une revue locale silé- sienne, il n’a été publié dans son intégralité que tout récemment. Ce récit a donc la fraîcheur d’un texte quasi inconnu.

Lire la suite (Persée)