Accueil / Histoire et fonction / Religion, spiritualité et ésotérisme / Etudes modernes / Un réformateur religieux dans la France de (...)

Un réformateur religieux dans la France de Charles VI : Jean de Varennes ( + 1396 ?)

André Vauchez

Vauchez, André, "Un réformateur religieux dans la France de Charles VI : Jean de Varennes ( + 1396 ?)", dans Comptes-rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 142e année, n° 4, 1998, pp. 1111-1130.

Extrait de l’article

Jean de Varennes n’est pas à proprement parler un inconnu, puisque deux des principaux chroniqueurs du règne de Charles VI, Froissait et le Religieux de Saint-Denis, lui ont consacré deux brefs développements, d’ailleurs fort ressemblants, et que les lettres qu’il a adressées au pape Benoît XIII, en 1394/1396, ont été éditées à deux reprises au XVIIIe siècle. Sur le plan historiographique, un érudit rémois, Dom Guillaume Marlot a publié, au XVIIe siècle, une intéressante notice à son sujet dans son Histoire de la ville, cité et université de Reims, tandis qu’au tournant de notre siècle Noël Valois a évoqué rapidement sa figure et son action dans son grand livre classique, sur La France et le Grand Schisme. Au total cependant, la moisson est assez maigre et les jugements portés sur le personnage demeurent sommaires. Ainsi, dans son récent et excellent ouvrage sur le diocèse de Reims, P. Desportes qualifie Jean de Varennes d’« illuminé clémentiste qui finit par attaquer Benoît XIII », formule qui ne rend compte qu’imparfaitement de la réalité. Si nous nous permettons de revenir sur ce dossier, c’est que diverses recherches récentes permettent d’enrichir ce dernier et de retoucher sensiblement l’image du réformateur champenois. Parmi ces éléments, tous ne sont pas nouveaux : en effet, dans l’édition intégrale des œuvres de Gerson, publiée à Anvers en 1706, par Ellies du Pin, figurent les Responsiones de Jean de Varennes aux accusations qui avaient été lancées contre lui, pour justifier son arrestation, le 30 mai 1396, par les hommes du bailli de Vermandois.

Lire la suite (Persée)