Accueil / Actualités et liens utiles / Événements / Colloques et journées d’études / 9 mars 2013, Versailles : La singularité chez (...)

9 mars 2013, Versailles : La singularité chez le duc de Saint-Simon

Journée d’études orga­ni­sée par le Centre de recher­che du châ­teau de Versailles et la Société Saint-Simon.

Grand défen­seur des rangs et de l’ordre monar­chi­que, pour­fen­deur de tou­tes les usur­pa­tions, Saint-Simon sem­ble vouer une pas­sion para­doxale et peu com­mune à la sin­gu­la­rité. Dérogeant à toute loi ou à toute norme, la sin­gu­la­rité recou­vre des voca­bles aussi variés que le curieux, le par­ti­cu­lier, le rare, l’excel­lent, l’uni­que mais aussi le mar­gi­nal, le capri­cieux, le bizarre voire le scan­da­leux. Elle tou­che au plus près le récit his­to­ri­que et l’écriture de soi comme un élément invrai­sem­bla­ble, irra­tion­nel, ou sim­ple­ment carac­té­ri­sant, motif suf­fi­sant de la nar­ra­tion. Elle concerne encore les por­traits, carac­tè­res, for­tu­nes, corps, habi­tu­des de vie, mœurs et ren­voie à l’indi­ci­ble variété des êtres et des événements. Entre pas­sion pour l’extra­va­gance et répul­sion pour l’irré­duc­ti­ble, la sin­gu­la­rité fas­cine autant qu’elle inter­roge.

Direction scien­ti­fi­que : Marie-Paule de Weerdt-Pilorge, Société Saint-Simon / uni­ver­sité François-Rabelais de Tours, ICD (Interactions cultu­rel­les et dis­cur­si­ves).

Programme