Accueil / Art et culture / Littérature et philosophie / Etudes modernes / Figures auctoriales et figures du pouvoir : (...)

Figures auctoriales et figures du pouvoir : Valera et Rodríguez del Padrón à la cour de Bourgogne

Florence Serrano

Serrano, Florence, Figures auctoriales et figures du pouvoir : Valera et Rodríguez del Padrón à la cour de Bourgogne, dans Cahiers d’études hispaniques médiévales, n°33, 2010, pp. 109-126.

Résumé

Cette étude propose une analyse des rouages de la diffusion de deux traités qui fi gurent parmi les premières traductions françaises d’oeuvres castillanes : le Triumphe des dames, traduction de Fernand de Lucène du Triunfo de las donas de Juan Rodríguez del Padrón, et l’Espejo de verdadera nobleza de Diego de Valera, traduit sous le titre Traité de noblesse par Gonzalve de Vargas. Toutes deux ont été effectuées à la même période, à la cour de Philippe le Bon. Le concept de pouvoir éclaire à la fois les raisons de cette diffusion et les dimensions historique et politique des textes, en mettant en évidence le lien entre les artisans, mais aussi les dynamiques que les fi gures auctoriales ont insuffl ées à l’oeuvre. La traduction est parfois investie d’une nouvelle mission qui se superpose à celle que l’auteur original désirait lui transmettre, comme dans le cas du Triumphe des dames, et ce, à la différence du Traité de noblesse.

Lire la suite (Persée)