Accueil / Art et culture / Arts décoratifs / Etudes modernes / Le portrait royal sculpté en médaillon en (...)

Le portrait royal sculpté en médaillon en France aux XVIe et XVIIe siècles : de François Ier à Louis XIV

Sarah Munoz

Munoz, Sarah, « Le portrait royal sculpté en médaillon en France aux XVIe et XVIIe siècles : de François Ier à Louis XIV », dans Les Cahiers de Framespa, n° 11, 2012.

Résumé de l’article

Le portrait du roi sculpté dans un médaillon fit son apparition au début du XVIe siècle en France, au moment de l’engouement pour cet ornement d’architecture « à l’antique » venu d’Italie. De François Ier à Louis XIV, ce motif tiré de la médaille fut utilisé pour glorifier l’image du souverain, de la même manière que les empereurs furent célébrés dans l’Antiquité. L’emploi de ce type de portrait royal suivit l’engouement pour les têtes en médaillon en France, très récurrentes dans les édifices de la première moitié du XVIe siècle et dans les monuments funéraires du XVIIe siècle, mais ces médaillons ne disparurent pas pour autant lorsque ce motif sculpté ne fut plus au goût du jour dans l’architecture. À travers l’analyse des contextes de réalisation de ces portraits, de leurs emplacements et de leur destination, cette étude tentera d’apporter des réponses quant à la fonction de ces effigies royales.

Lire la suite (revues.org)