Accueil / Art et culture / Littérature et philosophie / Etudes modernes / Les traducteurs et leur public au Moyen (...)

Les traducteurs et leur public au Moyen Âge

Jacques Monfrin

Monfrin, Jacques, "Les traducteurs et leur public au Moyen Âge", dans Journal des savants, 1964, n° 1, p. 5-20.

Extrait de l’article

Nous avons indiqué, dans un précédent travail, que seul un petit nombre de textes antiques avaient été traduits en français pendant le Moyen Age. Nous voudrions aujourd’hui reprendre la question des traductions françaises d’un autre point de vue et montrer, si possible, comment les textes qui ont été traduits se sont diffusés, quel public ils ont trouvé, combien de temps ils sont restés en service. Une chose est d’établir la liste des textes traduits, une autre de savoir quand et comment telle traduction s’est répandue ; et là, c’est un problème d’histoire de la civilisation autant qu’un problème d’histoire littéraire que nous devrons aborder. Il ne sera d’ailleurs par résolu ici, car nous savons mal de qui est constitué, au Moyen Age, le public, nous ignorons souvent jusqu’où les oeuvres littéraires médiévales ont pénétré, quels cercles elles ont pu toucher.

Lire la suite (Persée)