Accueil / Vie quotidienne / Itinérance, voyages et exil / Etudes modernes / Princesses voyageuses au XVIIe siècle. (...)

Princesses voyageuses au XVIIe siècle. Médiatrices politiques et passeuses culturelles

Dorothea Nolde

Dorothea Nolde, « Princesses voyageuses au XVIIe siècle », Clio. Histoireˏ femmes et sociétés [En ligne], 28 | 2008, 28 | 2008, 59-76.

Résumé

Les princesses participaient pleinement à la mobilité qui caractérisait le mode de vie et l’habitus de la haute noblesse à l’époque moderne. La plupart du temps délaissés par les études sur le voyage ou considérés comme de simples “ affaires de famille ” dépourvues de toute importance sociale ou politique, les voyages de princesses revêtaient, au contraire, un caractère hautement politique. Dans la haute noblesse, les femmes qui visitaient des cours différentes, jouaient un rôle clé pour les relations extérieures d’une maison au même titre que les voyageurs hommes. La fonction politique du voyage allait souvent de pair avec de nombreux transferts culturels, destinés à augmenter le prestige et le rang d’une cour. Les voyages de princesses laissaient ainsi des marques durables sur la vie de cour et, au-delà, sur la société de leur pays d’origine.

Lire la suite (revues.org)