Accueil / Art et culture / Littérature et philosophie / Etudes modernes / Aspects du vocabulaire politique et social (...)

Aspects du vocabulaire politique et social chez Oresme et Christine de Pizan

Charles Brucker

Brucker, Charles, « Aspects du vocabulaire politique et social chez Oresme et Christine de Pizan », dans Cahiers de Recherches Médiévales et Humanistes, 8, 2001.

Extrait de l’article

On sait combien les écrivains ayant gravité autour de Charles V ont été influencés par son envergure intellectuelle, culturelle et politique. C’est en effet à partir du règne de ce dernier que la littérature est directement impliquée dans la construction de la société et dans la vision politique du souverain. Jamais encore un roi ne s’est vu dédicacer autant d’ouvrages de nature, d’ailleurs, très diverse. Mais, parmi eux, ce sont certainement ceux d’Oresme et de Christine qui sont le plus marqués par la personnalité et les idées politiques de Charles V. Toutefois, l’orientation respective de ces deux auteurs est sensiblement différente, dans la mesure où Oresme est une sorte de technicien de la vulgarisation, en langue française, des idées politiques et sociales d’Aristote, tandis que Christine analyse la société, mais une société centrée autour d’un roi, Charles V, et celui-ci, à chaque allusion, fait l’objet d’un éloge sans réserve. Cette différence et cette complémentarité des deux auteurs se manifestent tout particulièrement à travers l’emploi qu’ils font d’un certain nombre de termes relevant de la politique et de la vie politique.

Lire la suite (revues.org)