Accueil / Actualités et liens utiles / Événements / Colloques et journées d’études / 13 déc. 2013, Paris : Le mesmérisme en acte. (...)

13 déc. 2013, Paris : Le mesmérisme en acte. Autour de la Société de l’harmonie universelle de Paris (1783-1787)

Malgré de nombreux travaux sur l’histoire du magnétisme animal, la Société de l’harmonie universelle, fondée en 1783 par Mesmer pour diffuser sa doctrine, est restée jusqu’à aujourd’hui fort peu étudiée. La journée d’études vise à présenter les premiers résultats d’une enquête historique et prosopographique sur cette Société et à réexaminer, à la lumière de cette enquête, l’impact du phénomène mesmérien dans les années précédant la Révolution.

A la fin de l’année 1783, le docteur Mesmer, avec le soutien de quelques disciples, fonde à Paris la Société de l’harmonie universelle pour l’enseignement et la diffusion du magnétisme animal. La Société connaît aussitôt un grand succès, comptant deux-cents membres en août 1784, tandis que des filiales se créent en province et hors de France. Mais l’engouement inquiète les autorités, qui chargent les institutions savantes et professionnelles d’enquêter sur le phénomène. La condamnation académique tombe en août 1784. Face aux attaques, les partisans du magnétisme animal ne tardent pas à se diviser. Mesmer quitte la France en août 1785 et la Société cesse ses activités en 1787.
Malgré de nombreux travaux sur l’histoire du magnétisme animal, la Société de l’Harmonie universelle est restée jusqu’à aujourd’hui fort peu étudiée. La journée d’études vise à présenter les premiers résultats d’une enquête historique et prosopographique menée dans le cadre du labex HASTEC et à réexaminer, à la lumière de cette enquête, l’impact du phénomène mesmérien dans les années précédant la Révolution.

Lieu : Centre Malher, salles 106 et 107 (niveau -1) - 9, rue Malher
Paris, France (75004)

Programme

MATIN en salle 206 (niveau -1)

Accueil à partir de 9h

9h30-10h - David Armando, Bruno Belhoste et Stéphane Lamassé : Présentation du projet Harmonia Universalis
10h-10h30 - David Armando (ISPF-CNR, Naples / CARE-EHESS) : Questions autour de la vie de la Société de l’harmonie universelle à partir des documents de la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris

10h30-10h45 - Pause

10h45-11h15 - François Regourd (MASCIPO, Université Paris Ouest Nanterre) : Mesmérisme à Saint-Domingue à la veille de la Révolution française
11h15-11h45 - Alexander Statman (CMEMS, Stanford University) : Mesmerized by China : Joseph-Marie Amiot’s Yin-Yang Explanation of Animal Magnetism
11h45-12h15 - Philippe de Laborde Pédelahore : Sociétés de l’Harmonie, le contrepoint de Strasbourg

APRES-MIDI en salle 207 (niveau -1)

14h-14h30 - Hélène Berlan (CRISES, Université de Montpellier III) : Les médecins de Montpellier dans la Société de l’harmonie universelle
14h30-15h - Isabelle Coquillard (Université Paris Ouest Nanterre) : Le choc des ondes magnétiques de Mesmer sur les docteurs régents de la Faculté de médecine de Paris, 1770-1785

15h-15h15 - Pause

15h15-15h45 - Bernard Gainot (IHRF, Université Paris 1) : Hypothèses de recherches pour la présence militaire à la Société de l’harmonie universelle
15h45-16h15 - Bruno Belhoste (EA 127-IHMC, Université Paris 1) : La République des lettres au sein de la Société de l’harmonie universelle

16h15-16h30 - Pause

16h30-18h - Discussion générale avec Jean-Luc Chappey, Maria Pia Donato, Nicole Edelman, Pierre-Antoine Fabre, Dominique Julia, Rafaël Mandressi, Philippe Savoie, Pierre Serna et l’ensemble des participants à la journée.