Accueil / Vie quotidienne / Sociabilité et psychologie / Etudes modernes / Mme de Sévigné et Bussy-Rabutin : la broderie (...)

Mme de Sévigné et Bussy-Rabutin : la broderie sur le cousinage

Mireille Gérard

Gérard, Mireille, « Mme de Sévigné et Bussy-Rabutin : la broderie sur le cousinage », Dix-septième siècle 4/ 2008 (n° 241), p. 633-644

Extrait de l’article

Depuis le tricentenaire de la mort de Bussy-Rabutin, plusieurs ouvrages ont paru qui ont fait progresser les études sur cet auteur. Dans cette œuvre multiforme, l’établissement du texte a été amélioré grâce aux publication par Vincenette Maigne en 1993 du manuscrit des Chansons de Bussy et par Daniel-Henri Vincent, en 2000, du manuscrit de l’Arsenal du Discours à ses enfants, dit des « illustres malheureux »....Ces écarts dans les copies sont un des premiers sens du mot « broderie ».

Lire la suite (Cairn)