Accueil / Art et culture / Époques, iconographie et styles / Etudes modernes / À propos de la consommation culturelle à (...)

À propos de la consommation culturelle à l’époque des Lumières

Pierre-François Burger

Burger, Pierre-François, "À propos de la consommation culturelle à l’époque des Lumières", dans Francia, 32/2, 2005.

Extrait de l’article

L’auteur, professeur à l’université de la petite ville hanséatique de Greifswald, a noté que la recherche sur les Lumières n’avait pas suffisamment examiné la "consommation culturelle" (Kulturkonsum) au dix-huitième siècle et il a entrepris de combler ce déficit historiographique. Il n’y avait jamais eu autant d’amateurs et de connaisseurs d’art et de musique. On collectionne, on dessine, on écrit des acrostiches, des bouts rimés et des logogryphes, on joue du théâtre de société sur la Flüsterbühne, le théâtre de poche, du château. Goethe et sa soeur ont l’occasion de lire les livres de leur père ou bien ceux des Textor, l’illustre famille de juristes dont leur mère est issue, et toutes ces images d’un "plaisir et bonheur de vivre" s’assemblent en archétype autour de la vie cour d’Anna Amalia à Weimar.

Lire la suite (pespectivia.net)