Accueil / Histoire et fonction / Religion, spiritualité et ésotérisme / Etudes modernes / Pouvoir et religion à la chapelle royale de (...)

Pouvoir et religion à la chapelle royale de Versailles sous Louis XIV

Alexandre Maral

Alexandre Maral, « Pouvoir et religion à la chapelle royale de Versailles sous Louis XIV », Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles, Objets et Insignes du Pouvoir, décembre 2005, [En ligne], mis en ligne le 21 décembre 2007. URL : http://crcv.revues.org/document275.html.

Résumé de l’article

D’une manière peut‑être plus sensible que partout ailleurs, les objets et les insignes du pouvoir prennent une importance particulière dans le contexte du cérémonial liturgique de la religion catholique. À la chapelle royale de Versailles, la présence régulière du monarque et de sa cour complique encore la situation, d’autant que la desserte est assurée par deux corps distincts d’ecclésiastiques.

Dépassant le simple cadre des préséances, Louis XIV a défini autour de sa personne royale un système rituel susceptible d’en manifester le caractère épiscopal dérivé du sacre. De même, l’enjeu juridictionnel représenté par la Chapelle royale se traduit par un jeu subtil d’attitudes, de gestes et de rites, chorégraphie sacrée qui accompagne et exprime les revendications des partisans et des adversaires de l’exemption du lieu de culte royal au regard du diocèse de Paris. Ce discours trouve un écho partiel dans le programme décoratif de la chapelle définitive du palais, achevée en 1710.

Lire la suite (revue.org)