Accueil / Art et culture / Architecture, jardins et urbanisme / Etudes modernes / À côté de Versailles, Marly

À côté de Versailles, Marly

Gérard Sabatier

Sabatier, Gérard, « À côté de Versailles, Marly », dans Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles, 2012

Résumé de l’article

Le système de Marly est différent, voire antithétique, de celui de Versailles : conception d’ensemble définitive dès l’origine, structure pavillonnaire, imbrication nature/bâti, matériau léger, indifférenciation des appartements… S’il tire son origine d’un décor de fête – les pavillons éphémères du grand canal en 1674 –, la genèse de son dispositif est discutée : modèle cartusien ou modèle impérial romain ? Ne serait-ce que par ses façades peintes, cependant, Marly est un manifeste du retour à l’antique prôné par Jules Hardouin-Mansart. Traditionnellement considéré comme un lieu de retraite et de divertissement privé du roi, il se révèle au vu des études les plus récentes comme un lieu de pouvoir, différent de Versailles mais complémentaire, lieu non de sa rhétorique mais de la gouvernance réelle dans les dernières années du règne, apogée d’un absolutisme dont « la Machine » constitue la métaphore.

Lire la suite (CRCV)