Accueil / Individus, familles, groupes / Familles / Etudes modernes / Une famille d’artistes d’origine troyenne à (...)

Une famille d’artistes d’origine troyenne à Paris à la fin du XVe siècle : les Trubert

Etienne Hamon

Hamon, Etienne, "Une famille d’artistes d’origine troyenne à Paris à la fin du XVe siècle : les Trubert", dans Bibliothèque de l’école des chartes, 2004, tome 162, livraison 1, p, 163-189

Extrait de l’article

En 1977, Nicole Reynaud apporta une contribution essentielle à l’histoire de l’enluminure française de la fin du Moyen Âge en identifiant l’un de ses créateurs les plus originaux, auteur d’un ensemble de manuscrits peints en Provence et en Lorraine vers 1490 : Georges Trubert. Des documents parisiens et troyens pour la plupart inédits ou passés inaperçus, dont une vingtaine d’actes du Minutier central des notaires de Paris, viennent aujourd’hui lever bien des incertitudes qui subsistaient sur l’entourage familial de ce peintre. Ils nous apprennent que six au moins de ses frères et sœurs étaient installés à la fin de leur vie, vers 1500, dans la capitale, où trois d’entre eux occupaient depuis trente ans une position assurément éminente dans la production artistique. Ces sources offrent par là même de précieux repères à l’étude des relations entre la capitale d’une part, la province et les cours princières de la périphérie du royaume d’autre part, à une période, la seconde moitié du XVe siècle, où un anonymat pesant entoure encore dans la littérature spécialisée les créations parisiennes dans le domaine des arts figurés.

Lire la suite (Persée)