Accueil / Vie quotidienne / Médecine, sciences et savoirs / Etudes modernes / Les amours intoxiquées de Charles : mercure et (...)

Les amours intoxiquées de Charles : mercure et syphilis dans la correspondance de Madame de Sévigné

Bertrand Landry

Landry, Bertrand, "Les amours intoxiquées de Charles : mercure et syphilis dans la Correspondance de Madame de Sévigné", dans Cahiers du XVIIe siècle, 2006, vol. XI, 1.

Extrait de l’article

Icône de la littérature française dont les lettres sont devenues le canon du genre épistolier, il n’est plus la peine de présenter Madame de Sévigné. Sa fille, la comtesse de Grignan, largement exposée dans la Correspondance, est aussi mondialement connue par la passion qu’elle inspire à sa mère. En revanche, le deuxième enfant de l’épistolière, son fils Charles, baron de Sévigné, reste méconnu du grand public.

Lire la suite (Société d’études pluridisciplinaires du dix-septième français)