Accueil / Actualités et liens utiles / Parutions / Le château d’Assier en Quercy. Une œuvre (...)

Le château d’Assier en Quercy. Une œuvre majeure de la Renaissance retrouvée

Marie-Rose Prunet-Tricaud

Marie-Rose Prunet-Tricaud : Le château d’Assier en Quercy. Une œuvre majeure de la Renaissance retrouvée, Picard, 2014, Paris, Collection De Architectura, 21x 27 cm, 184 pages, 124 illustrations, 42 €.

Le château d’Assier en Quercy est un édifice majeur de la première moitié du XVIe siècle. Bâti entre 1510 à 1535 selon des projets ambitieux, Assier illustre parfaitement l’évolution de l’architecture de la première Renaissance. Bien que situé dans le Lot, ce château est en réalité l’un des grands "châteaux de la Loire" parce que son bâtisseur, Galiot de Genouillac, familier de François Ier, sut faire venir à Assier des maîtres d’œuvre et des sculpteurs de talent. Plusieurs innovations singularisent cette demeure exceptionnelle. Le décor sculpté se développe en plusieurs frises superposées sur les façades de la cour ; la grande galerie du premier étage est couverte par une voûte plate portée par des arcs-diaphragmes unique en son genre ; un nouveau type de toiture apparaît avec les dômes à l’impérial des tours et le toit en carène de la galerie. Enfin, vers 1535, quand s’achève la construction, le château offre l’un des tout premiers exemples d’emploi des ordres antiques, antérieur à leur apparition dans les chantiers royaux. Si la personnalité des architectes reste inconnue, comme c’est presque toujours le cas à cette époque, celle du bâtisseur se manifeste avec éclat : les emblèmes répandus à profusion disent la gloire du propriétaire, grand maître de l’artillerie et grand écuyer de France. Sujet à la ruine, Assier a été inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques dès 1901 et est également connu par les dessins exceptionnels de la collection de Roger de Gaignières réalisés à la fin du XVIIe siècle. Un ouvrage attendu sur un édifice exceptionnel et emblématique de la Renaissance, bien que peu connu.