Accueil / Actualités et liens utiles / Parutions / Le gouvernement de la comtesse Mahaut en (...)

Le gouvernement de la comtesse Mahaut en Artois (1302-1329)

C. Balouzat-Loubet

C. Balouzat-Loubet : Le gouvernement de la comtesse Mahaut en Artois (1302-1329), Brepols, 2014, 476 p., 15 b/w ill. + 8 colour ill., 156 x 234 mm, 2014, ISBN : 978-2-503-55109-8.

Le comté d’Artois illustre sous le règne de Mahaut (1302-1329) un moment spécifique du processus de construction des États princiers dans les derniers siècles du Moyen Âge.

Confrontée dès son arrivée au pouvoir à plusieurs revendications territoriales, ainsi qu’à l’ingérence royale qui se fait encore plus pressante lors de la révolte nobiliaire des années 1315-1319 ¬- Mahaut défend âprement son héritage. Entourée d’équipes de pouvoir fidèles et compétentes, elle gouverne son apanage à l’aide d’une administration centralisée, de plus en plus spécialisée, inspirée des pratiques royales et princières. Grâce à un mécénat particulièrement actif, dont elle fait un vecteur idéologique, elle assoit sa légitimité sur l’Artois et construit la mémoire de la dynastie comtale. Princesse capétienne, pair de France, elle s’efforce de rester au plus près du roi, pour défendre ses intérêts, participer au Conseil et prendre une part active à la vie politique du royaume.
Finalement, l’exemple artésien illustre l’originalité des premières principautés apanagistes, qui se construisent dans un champ de forces contradictoires, entre attraction monarchique et volonté d’émancipation. Il montre aussi les spécificités du pouvoir au féminin, à une époque où la tendance est à l’exclusion des femmes de la sphère politique.

Table of Contents

Remerciements
Préface
Abréviations utilisées

Introduction générale

Sources et bibliographie

Première partie : Le poids des héritages
L’assise territoriale du pouvoir comtal
De puissants concurrents : le roi et les villes
La révolte nobiliaire (1314-1319)
Pour conclure...

Deuxième partie : Potestas, administrer la principauté
L’Hôtel, le domaine et les finances
Bien s’entourer pour mieux gouverner
Pour conclure...

Troisième partie : Auctoritas, légitimer son autorité
Une principauté multipolaire
La justice, fondement de la souveraineté comtale
Pour conclure...

L’Artois de Mahaut : un État princier ?

Index des noms de personnes
Index des noms de lieux
Annexes