Accueil / Art et culture / Architecture, jardins et urbanisme / Etudes modernes / L’appartement de Marie Leszczyńska (1725-1768)

L’appartement de Marie Leszczyńska (1725-1768)

Manuel Lalanne

Lalanne, Manuel, "L’appartement de Marie Leszczyńska (1725-1768)", dans Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles , Articles et études, mis en ligne le 21 décembre 2012

Résumé

Marie Leszczyńska ne prit jamais part au pouvoir qui était entre les mains de son époux et du cardinal de Fleury ; elle n’eut pas non plus l’occasion d’exercer une régence pour renforcer sa position à la cour. Son règne semble démontrer le déclin du rôle de la reine au sein du système absolutiste. Celle que l’on a choisie comme épouse du roi pour sa capacité à donner un héritier à la Couronne se trouve reléguée à des fonctions domestiques, tout en devant se conformer à l’étiquette en raison de son statut. Au cours de son règne, toutefois, des mutations importantes ont lieu dans le mode de vie de la souveraine, qui s’écarte de la vie publique pour se replier dans la sphère « privée ». L’évolution de la distribution de ses appartements, analysée à la lumière des témoignages donnés par le duc de Luynes sur les usages de la Cour, permet d’expliquer les aménagements qui sont entrepris à Versailles, Fontainebleau ou Compiègne, ainsi qu’à Choisy. Arrivée à la cour après un interrègne de plus de quarante années dû à l’extrême longévité de Louis XIV, Marie Leszczyńska doit « reconquérir » un espace pour la reine. Des travaux sont conduits tout au long de son règne pour réagencer les appartements royaux, les rendant au fur et à mesure plus confortables et propices à la « vie dans les cabinets » qu’affectionnait la souveraine. À la fin de sa vie, celle-ci put en effet jouir de libertés exceptionnelles pour une reine régnante. En tenant compte du contexte dans lequel se déroulèrent ces changements, il s’agira de décrire les évolutions principales des appartements de la reine et d’analyser le rôle de Marie Leszczyńska dans ce processus.

Lire la suite (revues.org)