Accueil / Art et culture / Arts décoratifs / Etudes modernes / L’ameublement du salon d’Apollon, XVIIe-XVIIIe (...)

L’ameublement du salon d’Apollon, XVIIe-XVIIIe siècle

Antoine Maës

Maës, Antoine, « L’ameublement du salon d’Apollon, XVIIe-XVIIIe siècle », dans Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles , Articles et études, mis en ligne le 26 mars 2013

Résumé

Si le salon d’Apollon brillait par sa fonction de salle du Trône, il rayonnait par l’ameublement qui s’y trouvait sous l’Ancien Régime. Reflet de l’orgueil des souverains qui rivalisèrent de luxe et de prodigalité, il fut le miroir de la grandeur du royaume. Admirée en son temps, imaginée à présent, car vidée par les révolutionnaires, la salle du Trône fascinait, tant par le luxe qui s’y déployait que par les événements qui s’y déroulèrent. Si l’ameublement des résidences royales exprimait le faste du pouvoir, celui du salon d’Apollon en fut le parangon : l’exubérance du mobilier d’argent puis la magnificence du mobilier de bois doré n’eurent d’égale que la somptuosité des textiles qui contribuèrent à faire de cette pièce un écrin digne de la Couronne, dont elle exaltait le prestige. Archives et témoignages de contemporains éblouis par tant de splendeur permettent aujourd’hui d’appréhender les différents états que connut l’ameublement du salon d’Apollon des années 1680 à la veille de la Révolution.

Lire la suite (revues.org)