Accueil / Art et culture / Peinture et arts graphiques / Etudes modernes / Tableau contre tableaux : la querelle des (...)

Tableau contre tableaux : la querelle des images selon Louis Sébastien Mercier

Philippe Roger

Roger, Philippe, "Tableau contre tableaux : la querelle des images selon Louis Sébastien Mercier", dans Cahiers de l’Association internationale des études françaises, 2006, n° 58, p. 121-140.

Extrait de l’article

Pendant la longue éclipse qui a succédé à sa brève notoriété, Louis Sébastien Mercier n’a dû sa survie ni à son théâtre qui avait pourtant été applaudi dans toute l’Europe, ni à sa poétique anti-classique allègrement pillée par les Romantiques, ni à ses analyses souvent profondes de la langue révolutionnaire. C’est grâce au Tableau de Paris, loué par Baudelaire et refait par tant d’épigones, qu’il a surnagé dans les eaux glacées du calcul des réputations littéraires, dont Musil a dit la parenté avec les valeurs boursières. Inventeur du tableau urbain, il tenait son billet pour la postérité, quitte à rester un bon siècle et demi sur la liste d’attente.

Lire la suite (Persée)