Accueil / Art et culture / Littérature et philosophie / Etudes modernes / Le Prince de Ligne moraliste dans ses (...)

Le Prince de Ligne moraliste dans ses portraits et caractères

Daniel Acke

Acke, Daniel, "Le Prince de Ligne moraliste dans ses portraits et caractères", dans Cahiers de l’Association internationale des études françaises, 2002, n° 54, p. 131-147.

Extrait de l’article

II y a longtemps que le prince Charles-Joseph de Ligne a conquis sa place parmi les moralistes. J’ai moi- même eu l’occasion de montrer, en m’appuyant sur la littérature critique concernant ce type d’écrivain, que les réflexions fragmentaires du prince — plus précisément ses Écarts — abondent en thèmes typiquement moralistes et que sa posture intellectuelle privilégiée rejoint celle de ses prédécesseurs : l’auteur fait preuve d’un sens très développé de l’observation, d’un souci du bonheur et de la sagesse sous-tendus néanmoins par une conscience aiguë des limitations inhérentes à la condition humaine comme des vicissitudes de la fortune ; il témoigne d’un scepticisme foncier vis-à-vis de toutes les vérités reçues, conduisant à une conception pluraliste, ouverte de la réalité, refusant tout dogmatisme ou tout moralisme.

Lire la suite (Persée)