Accueil / Art et culture / Littérature et philosophie / Etudes modernes / L’illustration du Saint Louis du Père Le (...)

L’illustration du Saint Louis du Père Le Moyne

Véronique Meyer

Meyer, Véronique, "L’illustration du Saint Louis du Père Le Moyne", dans Cahiers de l’Association internationale des études françaises, 2005, n° 57, p. 47-73.

Extrait de l’article

En 1653 paraissait Saint Louys ou le héros chrétien du R.P. Le Moyne. Le 13 juin 1651, son éditeur Charles Du Mesnil s’était muni d’un privilège. Le projet conçu avant 1641 avait été annoncé en 1647 dans l’Avis au lecteur des Poésies : « Et nous aurons un jour nostre S. Louys, comme les Italiens ont leur Godefroy, et les Latins ont leur Ennée » (2v.). Le poème parut dans sa version définitive en 1658, mais le 22 avril 1651, avant que la première mouture ait vu le jour, Augustin Courbé en avait obtenu le privilège. Le titre fut modifié, Saint Louys ou la sainte couronne reconquise, et l’ouvrage entièrement revu passa de sept à dix-huit livres. En 1666, Thomas Jolly le réédita. Ayant reçu le 9 novembre 1659 de la compagnie de Jésus l’auto risation de le publier, Courbé lui céda ses droits ainsi qu’à Louis Billaine. En 1671, ils s’associèrent à Simon Bernard pour intégrer le S. Louys aux Œuvres poétiques, réimprimées en 1672.

Lire la suite (Persée)