Accueil / Actualités et liens utiles / Parutions / De gré ou de force. L’aristocratie normande et (...)

De gré ou de force. L’aristocratie normande et ses ducs (1150-1259)

Maïté Billoré

Maïté Billoré, De gré ou de force : L’aristocratie normande et ses ducs (1150-1259), Rennes, PUR, 2014, ISBN-13 : 978-2753533288, 23 €.

Les relations entretenues entre le duc Plantagenêt et les nobles normands sont la clé pour comprendre les choix de ces derniers au moment de la conquête du duché en 1204. Sous le règne de Philippe Auguste c’est encore cette même problématique de la soumission et de la fidélité qui se pose. La dialectique aristocratie/pouvoir, placée au cœur de l’étude de Maïté Billoré, apporte un éclairage particulier sur la féodalité normande et permet d’appréhender le processus, étonnamment précoce ici, de socio-genèse d’un groupe social.

  • L’identité nobiliaire normande : définition et délimitation d’un groupe social
  • Pratiques familiales et logiques de reproduction du pouvoir
  • Puissance, cohésion et hiérarchie d’un groupe social
  • Sous l’emprise angevine : encadrement, contrôle et oppression
  • Curialisation et « fonctionnarisation » de l’aristocratie
  • Les chevaliers normands à l’épreuve de la guerre
  • La conquête : réactions, stratégies et devenir du groupe aristocratique normand