Accueil / Actualités et liens utiles / Parutions / L’amitié dans les écrits du for privé et les (...)

L’amitié dans les écrits du for privé et les correspondances de la fin du Moyen Âge à 1914

Maurice Daumas (dir.)

Maurice Daumas (dir.) : L’amitié dans les écrits du for privé et les correspondances de la fin du moyen âge à 1914, Presses de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, PUPPA, 343 pages, septembre 2014, ISBN 2.35311.058.4

La querelle de l’amitié et de l’amour est un vieux débat, dont Charles Perrault a donné une interprétation d’une grande finesse, qu’on ne saurait trop conseiller à celles et ceux qui hésitent entre l’un et l’autre. Aujourd’hui, où l’amour a tous les droits, on peine à imaginer que jusqu’au XVIIIe siècle on a voué un culte à l’amitié, parée des vertus les plus élevées. C’était un devoir de la cultiver sous toutes ses formes, depuis la philia antique, sur laquelle repose le groupe social, jusqu’à l’amitié « véritable », dont la qualité est telle que les femmes, dit Montaigne, ne peuvent y accéder.
Le colloque de Pau s’est penché sur la pratique de l’amitié, à travers les mémoires, les journaux intimes et les correspondances, du XVIe au XIXe siècle. Une première partie (« Évocations de l’amitié parfaite ») est consacrée à ce modèle idéal, qui s’est épanoui à la Renaissance, mais que Montaigne et La Boétie n’ont commencé à incarner qu’à partir des Lumières. La deuxième partie (« Au cœur des relations sociales ») s’intéresse aux diverses formes de liens sociaux que génère l’amitié, depuis l’amitié duelle jusqu’aux associations fraternelles. La troisième partie (« Le sentiment et le sacré ») se penche sur les relations d’une grande diversité qu’entretient l’amitié, ce « feu sacré », avec le divin. Enfin, la dernière partie (« Amitié et écriture ») concerne ce vecteur essentiel de l’amitié que sont les correspondances, en examinant notamment celles de quelques grands écrivains.

SOMMAIRE

Maurice Daumas, Présentation

Première partie : Evocation de l’amitié parfaite

Anne-Marie Cocula-Vaillières (Université de Bordeaux 3 – Michel de Montaigne), Retour aux sources d’une amitié : Montaigne, La Boétie et le Discours de la Servitude volontaire (DSV)

Concetta Cavallini (Université de Bari Aldo Moro), Amitié conjugale et amitié parfaite à la Renaissance chez Pierre de Brach

Cécile Beuzelin (C. E. S. R., Tours), Le double portrait de vrais amis, de Jacopo Pontormo à Hans Holbein : un autre point de vue sur Les Ambassadeurs

Sylvie Mouysset (Université de Toulouse 2 – Jean Jaurès, « L’Amitié reste et jamais ne s’efface ». Les alba amicorum : de la marque d’amitié au réseau d’amis (France-Suisse, XVIe-XIXe siècle)

Deuxième partie : Au cœur des relations sociales

Philip Rieder (Université de Genève), Le médecin, mon ami ? Jalons pour une histoire de la relation thérapeutique à l’époque moderne

Monika Kulesza (Université de Varsovie), Quand les érudits sont amis : exemple de la correspondance de Jean Chapelain avec Nicolas Heinsius

Christian Kühner (Université de Fribourg-en-Brisgau), Amis et ennemis politiques à la cour du Grand Siècle

Kenneth Loiselle (Trinity University, San Antonio), De l’honnête homme à l’homme sensible : l’évolution de l’amitié maçonnique au siècle des Lumières

Troisième partie : Le sentiment et le sacré

Nicole Pellegrin (CNRS-ENS), Des amitiés « particulières » ? Nonnes et pensionnaires, entre normes et souvenirs (XVIIIe-XIXe siècles)

Emmanuelle Chaze (Université de Bayreuth), L’amitié dans les correspondances familiales du Refuge des Îles Britanniques au XVIIIe siècle

Ofelia Rey-Castelao (Université de Saint-Jacques de Compostelle), Famille et amitié : la correspondance du père Isla, S. J. (1755-1781)

Marianne Charrier-Vozel (Université de Rennes 1), L’amitié dans les lettres de Mme du Deffand, Mme de Choiseul et l’abbé Barthélemy : des lieux communs à la poétique du sentiment

Tatiana Sirotchouk (PLIDAM, INALCO), Former un élève ou un ami : la notion d’amitié dans la correspondance sentimentale de Hryhori Skovoroda (1722-1794)

Laure Hennequin-Lecomte (Université de Strasbourg), « Veiller au feu sacré de l’amitié », de Schoppenwihr au groupe de Coppet, au tournant du XVIIIe siècle.

Quatrième partie : Amitié et écriture

Muriel Bassou (Université Stendhal Grenoble 3), Stendhal portraitiste de ses amis : entre politisation et idéalisation

Andrea Micke-Serin (Université catholique de l’Ouest, Angers), « Ma chère amie… » Une amitié épistolaire au XIXe siècle entre le prince Hermann de Pückler-Muskau (1785-1870) et Sophie Gay (1776-1852)

Hélène Lanusse-Cazalé (Université de Pau et des Pays de l’Adour), Écrits de soi, amitié et souvenirs d’une vie : la correspondance d’Eugène Casalis à Joseph Nogaret (1830-1888)

Thierry Poyet (Université Baise Pascal, Clermont-Ferrand), Amitié et réseau littéraire dans la correspondance de Flaubert. Entre recherche de l’identique et opposition à l’Autre

Juliette Carré (Université Paris 4), Une amitié adolescente au début du XXe siècle : la correspondance entre Jacques Rivière et Alain Fournier

Epilogue

Maurice Daumas (Université de Pau et des Pays de l’Adour), La Discrète. L’amitié dans les arts, de la Renaissance aux Lumières

BON DE COMMANDE

PRESSES UNIVERSITAIRES DE PAU ET DES PAYS DE L’ADOUR (PUPPA) www.presses-univ-pau.fr

Nom
Prénom
Adresse

Je désire recevoir ..... exemplaire(s) au prix unitaire de 28 € + 4,50 € (frais de port).
Joindre un chèque à la commande à l’ordre de Monsieur l’Agent comptable de l’UPPA.

Presses de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour
Institut Claude Laugénie, domaine universitaire
Avenue du doyen Poplawski
64000 PAU