Accueil / Art et culture / Architecture, jardins et urbanisme / Ouvrages avant 1800 / Ordonnnance des cinq espèces de colonnes selon (...)

Ordonnnance des cinq espèces de colonnes selon la méthode des Anciens

Claude Perrault, Sébastien Leclerc, Pierre Le Pautre, Louis de Châtillon

Perrault, Claude / Leclerc, Sébastien / Le Pautre, Pierre / Châtillon, Louis de, Ordonnnance des cinq espèces de colonnes selon la méthode des Anciens (…), Paris, J.-B. Coignard, 1683.

Présentation de l’ouvrage

L’Ordonnance des cinq espèces de colonnes est l’expression la plus achevée de la théorie de Claude Perrault. L’ouvrage, placé sous le haut patronage de Colbert, qui mourut quelques mois après la parution, s’inscrit dans la politique globale artistique menée par le ministre. Dans ce « supplément à ce qui n’a pas esté assez particulierement traité par Vitruve » (Épître), Perrault entend fixer les règles de l’architecture. Dans une longue préface Perrault expose sa théorie de la beauté qui justifie sa méthode géométrique et mathématique de « la médiocrité moyenne » pour dégager des proportions « probables et vraisemblables » fondées sur des raison positives, sans s’éloigner pour autant de celles en usage. Les « excès » observés chez les Anciens comme chez les Modernes l’ont incité à proposer une moyenne entre les extrêmes observés dans trois sortes d’architecture, « l’Ancienne que Vitruve nous a enseignée, l’Antique que nous étudions dans les ouvrages des Romains, & la Moderne, dont nous avons des livres écrits depuis six vingt ans » (p. 8), autrement dit le traité de Vitruve, les antiquités romaines et les théoriciens de la Renaissance.

Lire la suite et consulter l’ouvrage (Architectura)