Accueil / Histoire et fonction / Religion, spiritualité et ésotérisme / Etudes modernes / Catherine de Médicis, ses astrologues et ses (...)

Catherine de Médicis, ses astrologues et ses magiciens-envoûteurs

Eugène Defrance

Defrance, Eugène, Catherine de Médicis, ses astrologues et ses magiciens-envoûteurs, Paris, Mercure de France, 1911.

Présentation de l’ouvrage

Pour notre histoire nationale, aussi bien que pour l’histoire européenne, la seconde moitié du seizième siècle et le premier quart du dix-septième, constituent une période effroyablement malheureuse. Certes, ce n’est plus la nuit des siècles qui ont suivi la mort de Théodose ; mais l’intellectualité humaine et les organisations sociales des peuples sont, à cette époque, si lentes dans leurs métamorphoses, qu’il semble que l’aurore de la Renaissance se prolonge en une imprécision lamentable.

Lire la suite (Archive.org)