Accueil / Représentation et festivités / Funérailles et nécropoles / Etudes modernes / La légende de la consécration par le Christ de (...)

La légende de la consécration par le Christ de la basilique mérovingienne de Saint-Denis et de la guérison du lépreux

Anne Lombard-Jourdan

Lombard-Jourdan Anne, La légende de la consécration par le Christ de la basilique mérovingienne de Saint-Denis et de la guérison du lépreux. In : Bulletin Monumental. Tome 143 N°3, année 1985. pp. 237-269.

Extrait de l’article

« La date liturgique de la fête de la dédicace d’une église ne change pas alors même que plusieurs édifices se sont succédé : c’est celle de la dédicace du premier temple qui demeure dans le calendrier ». A l’abbaye de Saint-Denis, l’anniversaire de la dédicace de la basilique primitive était fixé au 24 février ; il était commémoré à ce jour depuis la fin du ixe siècle au moins, mais on en avait oublié l’année et les circonstances. Pour justifier sa célébration, les religieux imaginèrent, à la fin du xie siècle, une consécration par Jésus-Christ en personne de la basilique mérovingienne prétendument construite par Dagobert Ier ; ils l’agrémentèrent de la guérison d’un lépreux et fixèrent sa date à l’année 636. Cette légende, cautionnée par Suger, fut insérée, en 1233, dans les Vita et actus beau Dyonisii, version officielle en latin de ce qu’il fallait croire au sujet de saint Denis et de sa basilique ; par là même authentifiée, elle fut désormais indéfiniment répétée, puis traduite, abrégée et adaptée en français pour les laïcs et les visiteurs de l’abbaye.

Lire la suite (Persée)