Accueil / Actualités et liens utiles / Parutions / L’Objet d’art et de luxe français en Russie (...)

L’Objet d’art et de luxe français en Russie (1881-1917). Fournisseurs, clients, collections et influences

Wilfried Zeisler, L’Objet d’art et de luxe français en Russie (1881-1917). Fournisseurs, clients, collections et influences, Paris, Mare & Martin, 2014.

Rares sont les travaux qui se sont intéressés aux échanges culturels franco-russes à l’heure de l’Al¬liance qui unissait la jeune république française à l’ancien empire des Romanov sous les règnes d’Alexandre III et de Nicolas II. Par cet ouvrage tiré de sa thèse en histoire de l’art soutenue à la Sorbonne en 2011, Wilfried Zeisler pose un regard bilatéral sur les arts décoratifs français et russes, dont il étudie le goût au cœur d’interactions politiques, sociales, commerciales et artistiques alors que la IIIe République venait symboliquement d’élever les arts décoratifs au rang d’œuvres d’art.
Au-delà de l’analyse du rôle tenu par les hommes, fabricants, commerçants ou clients, les vecteurs de goût que sont les objets eux-mêmes, relevant d’industries artistiques variées – mobilier, bronze, textile, orfèvrerie, céramique, verrerie, bijouterie et joaillerie – sont étudiés avec précision, soulevant la question de la circulation des modèles dans un contexte artistique intra-européen. Pistés dans les archives, dans les collections russes et à travers le monde, l’histoire, l’usage et la signification sociale des produits variés du « luxe artistique » français sont retracés de leur livraison à leur patrimonialisation ou destruction au moment de la révolution russe. Cette étude permet donc de cerner, à travers l’histoire de la constitution de collections d’objets d’art et de luxe, un aspect méconnu de l’histoire du goût français, russe et européen