Accueil / Représentation et festivités / Insignes, vêtement et symboles du pouvoir / Etudes modernes / Pour paraître à la cour : les habits de (...)

Pour paraître à la cour : les habits de Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1731-1803)

Aurélie Chatenet-Calyste

Aurélie Chatenet-Calyste, "Pour paraître à la cour : les habits de Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1731-1803)", dans Apparence(s) [Online], 4 | 2012.

Extrait de l’article

Marie-Fortunée d’Este (1731-1803) est une princesse du sang vivant à Paris à la fin du XVIIIe siècle. Fille de François III d’Este, duc de Modène, elle est arrivée en France en 1759 à la suite de son mariage avec Louis-François-Joseph de Bourbon-Conti, comte de la Marche qui la fait entrer dans cette branche cadette de la famille de Bourbon. La princesse vit à Paris jusqu’en 1789 date à laquelle elle émigre. En juillet 1789, elle quitte Paris puis émigre de France en août pour Chambéry, Fribourg en Suisse, Landshut en Bavière et Presbourg. Elle meurt en 1803 à Venise. En 1776, elle s’est séparée de son mari et mène dès lors une vie autonome partageant son existence entre son hôtel parisien rue Saint-Dominique et son château de Triel en Île-de-France en bord de Seine. Ses comptes tenus de 1776 à 1789 permettent d’obtenir des informations sur sa vie par le biais de sa consommation qui a fait l’objet de mes recherches doctorales...

Lire la suite (revues.org)