Accueil / Actualités et liens utiles / Parutions / Des caisses du roi aux poches des cadavres

Des caisses du roi aux poches des cadavres

Anne Béroujon, Delphine Estier, Anne Montenach (éd.)

Anne Béroujon, Delphine Estier et Anne Montenach (éd.), Des caisses du roi aux poches des cadavres. Une historienne à l’œuvre, Françoise Bayard, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, collection La Pierre & l’Écrit, 2015, 35 €.

À quoi jouait-on à Lyon sous le règne de Louis XIV ? Qu’avaient les hommes et les femmes du XVIIIe siècle dans leurs poches quand la mort les a saisis ? Comment Louis XIII s’y prenait-il pour faire payer les riches ? Autant de thèmes traités dans cet ouvrage qui fait revivre, à travers les écrits de l’historienne Françoise Bayard, la vie économique et sociale des Français sous l’Ancien Régime.

Depuis l’étude du contenu des poches des cadavres jusqu’à celle des cérémonies de noces dans le Lyonnais, en passant par l’analyse lumineuse d’un cahier de comptes tenu par la mère de l’historienne, cet ouvrage présente les principaux objets de recherche de Françoise Bayard. En faisant pénétrer le lecteur dans l’atelier de l’enseignante et de la chercheuse, il nous montre comment s’écrit l’histoire, celle des puissants financiers du roi de France comme celle de ses sujets les plus humbles.

Trois historiennes, anciennes étudiantes de Françoise Bayard, rappellent la richesse de sa démarche et de ses analyses, et la diversité des thèmes qu’elle a renouvelés, en sélectionnant quelques-uns de ses articles et communications, dont certains ne sont jamais parus ou sont difficilement accessibles. Leur démarche ne manquera pas d’intéresser les enseignants et étudiants en histoire de niveaux master et doctorat.

Table des matières

Avant-propos

Première partie : Finances, financiers, fiscalité
Faire parler les chiffres, Delphine Estier

Les Bonvisi, marchands-banquiers à Lyon, 1575-1629
Comment faire payer les riches ?
Fiscalité directe, fiscalité indirecte : les choix raisonnés de la monarchie française au XVIIe siècle
De la difficulté à élaborer des séries longues pour les finances de l’Ancien Régime en France
Entre clientèles ancienne et nouvelle : les financiers français du XVIIe siècle

Deuxième partie : Culture matérielle, culture savante

Déchiffrer le quotidien, Anne Béroujon

Au cœur de l’intime : les poches des cadavres. Lyon, Lyonnais, Beaujolais, XVIIe-XVIIIe siècles
Boire à Lyon à l’époque moderne (XVIIe-XVIIIe siècles)
Jeux dangereux, jeux interdits : l’exemple du Lyonnais et du Beaujolais aux XVIIe et XVIIIe siècles
Les mots de la souffrance : contribuables, financiers et monarchie devant le tour de vis fiscal de la première moitié du XVIIe siècle
Le jour où ma mère n’a plus tenu ses comptes

Troisième partie : Économie et société
Dans l’atelier de l’historienne, Anne Montenach

Pour une autre histoire économique de la France d’Ancien Régime
Quels Italiens pour quel Lyon ? (XVIe-XXe siècles)
Trois siècles de mariage à Saint-Genis-l’Argentière
La dernière demeure
Anne Meunier et Catherine Maria, deux mauvaises patronnes lyonnaises en 1751