Accueil / Histoire et fonction / Politique, guerre et justice / Etudes modernes / Une mise en scène de la justice royale du (...)

Une mise en scène de la justice royale du premier Bourbon : la cérémonie du "théâtre de justice" de Mantes de 1594 pour la condamnation des meurtriers d’Henri III

Mathieu Mercier

Mathieu Mercier, "Une mise en scène de la justice royale du premier Bourbon : la cérémonie du "théâtre de justice" de Mantes de 1594 pour la condamnation des meurtriers d’Henri III", dans Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles, mis en ligne le 15 juillet 2014

Résumé de l’article

Depuis l’assassinat de son époux le roi de France Henri III en 1589, Louise de Lorraine ne cesse de réclamer la justice à son successeur Henri IV. Ce dernier, qui tente de conquérir par les armes son royaume divisé par la dernière guerre de Religion, organise alors une cérémonie unique dans l’histoire du cérémonial français : le théâtre de justice à Mantes en 1594. Inutile sur le plan judiciaire, en l’absence des accusés, cette manifestation est avant tout une réponse grandiloquente aux manifestations de la Ligue dans la capitale toujours révoltée. Elle permet de plus à Louise d’extérioriser une douleur toute baroque et d’engager publiquement, mais en vain, le nouveau souverain dans la poursuite des régicides, et au premier Bourbon de légitimer son statut et de s’afficher en roi justicier.

Lire la suite (Revues.org)