Accueil / Histoire et fonction / La Cour et ses maîtres / Etudes modernes / Des rumeurs au scandale. Étude phénoménologique (...)

Des rumeurs au scandale. Étude phénoménologique de la répudiation d’Ingeburge du Danemark

Jérôme Devard

Jérôme Devard, "Des rumeurs au scandale. Étude phénoménologique de la répudiation d’Ingeburge du Danemark", Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 23, 2012, p. 397-415.

Résumé de l’article

L’étude des notions de rumeur et de scandale est en plein renouveau. Cette étude se propose de décrypter ces deux phénomènes socio-juridiques à la lumière d’un célèbre épisode historique, celui de la répudiation expresse de la jeune reine de France, Ingeburge du Danemark, par son époux, Philippe Auguste, le lendemain des noces royales le 14 août 1193. Face à cette décision aussi inattendue qu’abrupte, des rumeurs se propagèrent pour tenter de motiver la décision royale ; rumeurs souvent cryptiques, relayées par les chroniqueurs de l’époque et d’autant plus présentes que Philippe II restait muet. Le 5 novembre 1193, le concile de Compiègne brisa l’union pour consanguinité. Toutefois, en épousant, quelques années plus tard, sa propre cousine, Philippe Auguste allait être l’initiateur d’un des plus grands scandales que la royauté médiévale a dû affronter, justifiant l’intervention de la papauté.

Lire la suite (Revues.org)