Accueil / Art et culture / Peinture et arts graphiques / Etudes modernes / Hôtel de Nointel. Watteau-Audran : sous le (...)

Hôtel de Nointel. Watteau-Audran : sous le signe de Momus

Christelle Inizan

Christelle Inizan, "Hôtel de Nointel. Watteau-Audran : sous le signe de Momus", In Situ, 20, 2013.

Résumé de l’article

La Maison des Polytechniciens – ancien hôtel de Nointel – sert actuellement de lieu de réception de prestige à Paris. Bien que ses décors du XVIIIe siècle aient été passablement transformés ou pastichés au XIXe siècle, ce bâtiment recèle encore un décor authentique, un plafond à décor de singeries peint par Antoine Watteau et Claude III Audran qui orne un petit cabinet situé au premier étage du corps de logis principal, situé en fond de cour. Une étude récemment entreprise a conduit à reconsidérer l’ornementation de cette pièce dans son ensemble. L’essai de reconstitution de la disposition murale des panneaux réalisés par Watteau et sa confrontation avec le décor plafonnier existant a permis l’identification de l’iconographie générale du cabinet : les symboles du Régiment de la Calotte, surtout connus des bibliophiles et des historiens et dont on pouvait penser qu’ils n’appartenaient qu’au domaine de l’édition.

Lire la suite (Revues.org)