Accueil / Vie quotidienne / Médecine, sciences et savoirs / Etudes modernes / Joseph-François Bourdier de la Moulière et ses (...)

Joseph-François Bourdier de la Moulière et ses travaux sur le quinquina fébrifuge (1809-1811)

Isabelle Coquillard

Coquillard, Isabelle, "Joseph-François Bourdier de la Moulière et ses travaux sur le quinquina fébrifuge (1809-1811)" , dans Histoire des sciences médicales, 44, 2010 (2), 141-152.

Extrait de l’article

Les récents travaux d’Othmar Keel réaffirment l’inexistence d’une soudaine structuration de la médecine clinique au XIXème siècle, à Paris. En effet, dès 1730, une première médecine clinique apparaît autour d’H. Boerhaave à Leyde, de G. van Swieten et M. Stoll à Vienne, à l’école des frères Hunter à Londres. Hermétique à ce nouveau mode de pensée, la Faculté de médecine de Paris continue à dispenser un enseignement purement théorique reposant sur un corpus d’auteurs antiques. Elle jette un regard condescendant sur les exercices pratiques réservés aux élèves chirurgiens et sages femmes.


Lire la suite (BIU Santé)