Accueil / Histoire et fonction / La Cour et ses maîtres / Etudes modernes / Le modèle du roi sage aux XIIIe et XIVe (...)

Le modèle du roi sage aux XIIIe et XIVe siècles : Salomon, Alphonse X et Charles V

Jean-Patrice Boudet

Boudet, Jean-Patrice, "Le modèle du roi sage aux XIIIe et XIVe siècles : Salomon, Alphonse X et Charles V", Revue historique, 3/2008 (n° 647), p. 545-566

Résumé de l’article

Paradigme du roi sage et juste, Salomon avait aussi, au Moyen Âge, la réputation d’avoir été un roi exorciste et magicien, capable de contraindre les démons à lui obéir. Ce modèle ambivalent a clairement inspiré le roi Alphonse X de Castille (1252-1284) et sa politique de traduction d’ouvrages d’astronomie, d’astrologie et de magie, destinée à percer les secrets de Dieu, de la nature et de son peuple. Mais l’on peut se demander dans quelle mesure ce modèle n’a pas également inspiré le roi de France Charles V (1364-1380) et sa politique de translatio studii, lancée au temps où il n’était encore que dauphin. Une comparaison entre le prologue de la traduction arabo-latine du Quadripartitum de Ptolémée, rédigé par Gilles de Thebaldis, et celui de la traduction latino-française de ce texte, composé par Guillaume Oresme, tous deux édités en annexe à cet article, donne un aperçu des points communs entre les deux démarches et de leurs spécificités.

Lire la suite (Cairn.info)