Accueil / Représentation et festivités / Funérailles et nécropoles / Etudes modernes / L’honneur de la reine : la mort et les (...)

L’honneur de la reine : la mort et les funérailles de Charlotte de Savoie (1er-14 décembre 1483)

Murielle Gaude-Ferragu

Gaude-Ferragu, Murielle, "L’honneur de la reine : la mort et les funérailles de Charlotte de Savoie (1er-14 décembre 1483)", Revue historique, 4/2009 (n° 652), p. 779-804

Résumé de l’article

Si les funérailles des rois ont passionné bien des historiens, les femmes – et en particulier les reines – sont les grandes absentes de leurs débats. L’analyse des obsèques de Charlotte de Savoie, connues grâce à un document exceptionnel, un compte inédit conservé aux Archives nationales, permet de combler cette lacune. Reine discrète, sans envergure politique, Charlotte de Savoie reçut, sur ordre de son fils, tous les honneurs funèbres accordés aux souverains. Décédée à Amboise le 1er décembre 1483, après avoir rédigé son testament – publié en annexe –, elle fut inhumée quatorze jours plus tard dans la collégiale Notre-Dame de Cléry, aux côtés de son époux, Louis XI. C’est la première souveraine dont nous ayons la certitude qu’elle bénéficia d’une effigie. Munie des insignes du pouvoir – Regalia et dais –, elle représentait la reine dans toute sa majesté, témoignant que les femmes participaient, à part entière, à la communication politique royale.

Lire la suite (Cairn.info)