Accueil / Histoire et fonction / Politique, guerre et justice / Etudes modernes / Réformer les polices en Europe au siècle des (...)

Réformer les polices en Europe au siècle des Lumières

Vincent Milliot

Vincent Milliot, "Réformer les polices en Europe au siècle des Lumières", Francia 37 (2010)

Extrait de l’article

La police constitue sans doute l’un des versants délaissé, certaines fois oublié, par les études consacrées aux Lumières administratives, aux réformes conduites en Europe au XVIIIe siècle, même si la situation diffère selon les pays. En effet, les traditions historiographiques »nationales« , avec leurs spécificités ont longtemps conduit à surestimer l’autochtonie de modèles policiers et leur strict cloisonnement. Classiquement s’opposaient au XVIIIe siècle quelques grands pôles avec leur aire d’influence respective : l’espace germanique dominé par la Policeywissenschaft des sciences camérales des universités allemandes, la France bourbonienne et ses émules de l’Europe du »despotisme éclairé« fascinés par le modèle centraliste de la lieutenance générale parisienne, le Royaume-Uni et son »splendide isolement« enfin, rétif à tout système policier despotique »étatisé« . La crise de l’Ancien Régime en France, puis la décennie révolutionnaire ont valorisé les ruptures institutionnelles et juridiques survenues à la fin du 18e siècle, la promotion de »nouveautés« , telle que la montée en puissance d’une police politique de l’opinion pour partie étendue au continent, cela au mépris des transformations, des »révolutions silencieuses« survenues auparavant.

Lire la suite (Perspectivia.net)