Accueil / Art et culture / Arts décoratifs / Etudes modernes / "Tendre" et "destendre" : l’ameublement des (...)

"Tendre" et "destendre" : l’ameublement des résidences royales à la fin du Moyen Âge

Caroline Vrand

Caroline Vrand, ""Tendre" et "destendre" : l’ameublement des résidences royales à la fin du Moyen Âge", Livraisons de l’histoire de l’architecture, 25, 2013, 109-116.

Résumé de l’article

A la fin du XVème siècle, la cour de France était itinérante et plusieurs des nombreuses résidences royales étaient concentrées en Val de Loire. Les déplacements d’un château à l’autre étaient fréquents et, à chaque fois, la cour emportait avec elle une bonne partie de ses effets, notamment ce qui relevait de l’ameublement intérieur, en vue de l’installation dans la résidence suivante. Il s’agit ici de voir comment s’organisait, en coulisses, cette itinérance des collections royales. Les inventaires d’Anne de Bretagne, successivement épouse des rois Charles VIII et Louis XII, fournissent, à ce sujet, de précieux renseignements qui rendent cette étude possible.

Lire la suite (Revues.org)