Accueil / Histoire et fonction / Relations nationales et internationales / Etudes modernes / La diplomatie médio-byzantine et l’Antiquité

La diplomatie médio-byzantine et l’Antiquité

Nicolas Drocourt

Nicolas Drocourt, "La diplomatie médio-byzantine et l’Antiquité", Anabases, 7, 2008, 57-87.

Résumé de l’article

Il est bien connu que Byzance jouit d’un héritage ancien considérable, dont le sens exact ne lui est plus toujours compréhensible d’ailleurs. Venant compléter d’autres études antérieures, cet article fait le point sur les différentes manières avec lesquelles les autorités byzantines ont pu employer cet héritage dans leur activité diplomatique, entre les VIIIe et XIIe siècles. C’est tout d’abord le patrimoine visible, architectural et monumental qu’elles ont pu exposer à des délégations étrangères et hôtes de marque. Le poids des manuscrits échangés dans le cadre de la politique extérieure de l’Empire est ensuite appréhendé. S’il paraît important dans le cadre des relations avec l’Islam, il semble le devenir progressivement dans les contacts avec l’Occident chrétien. Quelques éléments conduisent à voir en ces manuscrits provenant de la cour impériale une arme possible dans les tractations diplomatiques. Enfin, d’autres aspects dans nos sources mettent en évidence les liens récurrents entre la diplomatie médio-byzantine et l’Antiquité.

Lire la suite (Revues.org)