Accueil / Représentation et festivités / Théâtre / Etudes modernes / Les fêtes théâtrales de Louis XIV et le baroque (...)

Les fêtes théâtrales de Louis XIV et le baroque de la Finta Pazza à Psyché (1645-1671)

Jacques Vanuxem

Jacques Vanuxem, "Les fêtes théâtrales de Louis XIV et le baroque de la Finta Pazza à Psyché (1645-1671)", Baroque [En ligne], 2, 1967

Extrait de l’article

À la mort de Louis XIII et de Richelieu, le décor des pièces de théâtre apparaît tout imprégné d’esprit baroque ; on y retrouve la surcharge décorative et la recherche du mouvement, caractères essentiels du baroque. Les décors de la première moitié du siècle, connus par le fameux recueil de Mahelot, manifestaient déjà une grande surabondance, fort ostentatoire : bossages sur les murailles, congélations sculptées, terrasses à balustres, termes étranges ou colonnes torses pour soutenir les entablements. Les ornements naturels, rochers, arbres sont lourds, épais, les perspectives profondes. Les moyens sont peut-être, modestes, les intentions sont ambitieuses. Des matériaux provisoires permettent à des artistes de talent de frapper le spectateur.

Lire la suite (Revues.org)