Accueil / Art et culture / Littérature et philosophie / Etudes modernes / Entre dissidence politique et dissidence (...)

Entre dissidence politique et dissidence littéraire : le dialogue Marguerite de Valois-Brantôme

Éliane Viennot

Éliane Viennot, "Entre dissidence politique et dissidence littéraire : le dialogue Marguerite de Valois-Brantôme", Les Dossiers du Grihl [En ligne], 2013-01

Résumé de l’article

L’article s’intéresse aux œuvres de deux des plus importants mémorialistes de la Renaissance française, œuvres nées de leur dialogue prolongé et de leur situation de « grands » en difficulté avec le pouvoir. Après avoir rappelé le parcours politique de chacun et l’état d’esprit qui les conduisit à la démarche mémorialiste, il met en regard la dissidence politique et l’inventivité littéraire dont Brantôme et Marguerite de Valois firent preuve, quoique dans des directions différentes, puisque l’œuvre de la reine allait servir de modèle au grand genre des mémoires aristocratiques, alors que celle de son admirateur devait demeurer un hapax. Il s’attache ensuite à montrer que la liberté d’expression dont chacun fait preuve – différemment – est étroitement liée à leur position d’opposants, et modulée par les enjeux de leur dialogue.

Lire la suite (Revues.org)