Accueil / Actualités et liens utiles / Parutions / La Librairie des ducs de Bourgogne. Manuscrits

La Librairie des ducs de Bourgogne. Manuscrits conservés à la bibliothèque royale de Belgique

B. Bousmanne, T. Van Hemelryck, C. Van Hoorebeeck

B. Bousmanne, T. Van Hemelryck, C. Van Hoorebeeck (eds.), La Librairie des ducs de Bourgogne. Manuscrits conservés à la bibliothèque royale de Belgique, Brepols, 2015, ISBN 978-2-503-52990-5

A l’aube du XVème siècle, Philippe le Hardi, premier duc de Bourgogne, jette les premières bases de ce qui allait devenir une bibliothèque d’exception. Transmise à ses successeurs, elle fera la fierté de Jean sans Peur, Philippe le Bon puis Charles le Téméraire. La bibliophilie devient affaire de famille : tous auront peu ou prou le souci d’accroître cette collection, miroir prestigieux de la puissance de l’Etat bourguignon. Puissant, certes, mais vulnérable : la mort de l’ambitieux Charles le Téméraire suite au désastre de Nancy, en 1477, vient bouleverser le destin des Pays-Bas méridionaux. Le dernier duc de Bourgogne laisse derrière lui une librairie dont le nombre de pièces avoisine le millier. Qui trop embrasse mal étreint, dit-on. L’adage ne vaut pourtant pas pour la collection bourguignonne, dont le nombre n’a d’égal que la qualité des pièces conservées. Et pour cause : bien des artistes, des copistes, des auteurs et des traducteurs de renom ont consacré leurs talents à l’enrichissement de "la librairie de mondit seigneur".

Sur le millier de volumes recensés à la mort du Téméraire, environ 300 codices sont aujourd’hui conservés à la Section des Manuscrits de la Bibliothèque royale de Belgique. La série consacrée à la "Librairie des ducs de Bourgogne" regroupera, selon un classement typologique des textes, l’ensemble de ces manuscrits.

Paru en 2000, le premier tome de la série "Librairie des ducs de Bourgogne" (LDB-I) était consacré aux textes liturgiques, ascétiques, théologiques, philosophiques et moraux. Les manuscrits didactiques ont été traités dans le deuxième volume, édité en 2003, tandis que les oeuvres littéraires ont fait l’objet du tome III qui a paru en 2006. Le présent volume (LDB-V) reprend la suite des textes historiques qui ont fait l’objet d’un premier volume en 2009 (LDB-IV) : y figurent toujours des œuvres emblématiques de la Librairie de Bourgogne telles que le Recoeil des Histoires de Troyes de Raoul Lefèvre, l’Histoire de la Toison d’or de Guillaume Fillastre ou la Fleur des Histoires Jean Mansel mais aussi des textes moins connus à l’influence tout aussi importante : le Liber secretorum fidelium crucis de Marino Sanudo ou la Mappemonde spirituelle de Jean Germain.