Accueil / Individus, familles, groupes / Nobles et Tiers Etat / Ouvrages avant 1800 / Sous Louis le Bien-Aimé : correspondance (...)

Sous Louis le Bien-Aimé : correspondance amoureuse et militaire d’un officier pendant la guerre de Sept-ans (1757-1765)

Antoine Rigobert Mopinot de la Chapotte

Mopinot de la Chapotte, Antoine Rigobert, Sous Louis le Bien-Aimé : correspondance amoureuse et militaire d’un officier pendant la guerre de Sept-ans (1757-1765), Paris, Calmann-Lévy, éd. Jean Lemoine, 1905.

Extrait de l’ouvrage

Antoine-Rigobert Mopinot de la Chapotte naquit à Reims, le 24 juillet 1717, de Antoine Mopinot et de Anne-Marie-Thérèse de Monvoiset. Sa famille, alliée aux Clicquot et aux Parchappe, comptait parmi les plus notables de la ville. Son père était conseiller-élu en l’Election de Reims, un de ses oncles, conseiller au Présidial. Plusieurs témoignages nous sont restés de l’estime en laquelle lui-même fut toujours tenu par ses concitoyens.

Des goûts précoces le portèrent vers la carrière des armes. Il suivit les cours de l’Ecole de La Fère de 1741 à 1745 et servit, en qualité d’ingénieur, aux sièges d’Anvers et de Berg-op-Zoom. Le 1er janvier 1748, il entra comme capitaine au régiment de Normandie, alors commandé par le comte de Talleyrand-Périgord, l’un des menins du Dauphin. Ce fut là un événement décisif dans la vie de notre héros. Dès lors, et pendant plus de trente ans, en qualité d’aide de camp, de secrétaire, de commensal et d’ami, soit à l’armée, soit à Paris ou à Versailles, M. de Mopinot fut le compagnon inséparable du comte de Périgord.

Consulter l’ouvrage (Internet Archive)