Accueil / Individus, familles, groupes / Nobles et Tiers Etat / Etudes modernes / Farnesiana III. Mademoiselle du Gauguier, (...)

Farnesiana III. Mademoiselle du Gauguier, dame d’honneur de la Reine

F. Benoît

F. Benoît, FARNESIANA - III. Mademoiselle du Gauguier, dame d’honneur de la Reine, dans Mélanges de l’école française de Rome, année 1924, vol. 41, n° 41, pp. 79-93.

Extrait de l’article

Lorsque le cardinal Alexandre Farnèse vint à la cour de France, pendant l’hiver de 1552, il reçut de tous le meilleur accueil du monde. Des raisons politiques s’y prêtaient. Les princes de Parme, habiles à tirer profit du Roi comme de l’Empereur, avaient réussi à engager la France dans une nouvelle expédition d’Italie, qui devait rendre à leur famille le duché de Parme ; cette alliance avait été scellée par le mariage de la fille de Henri II, Diane de France, avec le duc Octave, frère du cardinal. D’autre part, Alexandre Farnèse était naturellement séduisant ; il mettait au plus haut prix le talent de plaire et savait montrer partout « un vi- sage aimable et souriant » Jeune et dansant à ravir, il était dé- signé parmi les successeurs éventuels de Jules III et possédait ces qualités de raffinement que recherchait l’entourage de Catherine de Médicis : c’en était assez pour qu’il fût à la mode. La Cour était en effet ouverte à l’influence italienne. On se piquait d’y parler le toscan le plus pur et les demoiselles de la Reine se montraient ...

Lire la suite (Persée)