Accueil / Vie quotidienne / Autour de la table / Etudes modernes / La table d’un cardinal de la Renaissance. (...)

La table d’un cardinal de la Renaissance. Aspects de la cuisine et de l’hospitalité à Rome au milieu du XVIe siècle

Pierre Hurtubise

Pierre Hurtubise, "La table d’un cardinal de la Renaissance. Aspects de la cuisine et de l’hospitalité à Rome au milieu du XVIe siècle", dans
Mélanges de l’école française de Rome, Année 1980, Volume 92, Numéro 1, pp. 249-282.

Extrait de l’article

La découverte à Pise, dans les archives Salviati, d’un Quademo della
cantina
a suggéré à l’auteur cette étude du « train de bouche » d’un cardinal qui n’était ni un humaniste ni un lettré,
mais un « condottiere » puissant : Bernardo Salviati, aumonier de Catherine de Médicis.

La table est une obligation seigneuriale, un luxe, un art. Du
personnel de maison aux hôtes, du quotidien à l’exceptionnel, elle permet de mieux connaître les mœurs et la mentalité d’un homme dont les traits de caractère affirmés doivent se plier à l’esprit du temps, celui de la Contre-Réforme. La confrontation entre la description de la vie quotidienne et la morale apporte des éléments suggestifs à
une réflexion sur la Renaissance.

Lire la suite (Persée)