Accueil / Actualités et liens utiles / Événements / Appels à communication / 15 avr. 2016, Amiens : Les cinq cents ans du (...)

15 avr. 2016, Amiens : Les cinq cents ans du Roland furieux de l’Arioste : Modernité, perspective et mise à distance

Cinq cent ans après sa première publication, le Roland furieux de l’Arioste n’a pas cessé d’interroger ses lecteurs. Magmatique par les innombrables événements et personnages qui le peuplent, encyclopédique à cause des multiples allusions littéraires et visuelles auxquelles le poète se réfère, le poème déploie un système complexe d’interprétations différentes, en nous questionnant sur notre rapport à la mémoire collective, au canon occidental et à l’héritage culturel. Comme l’avait remarqué Panofsky, l’invention de la perspective dans l’Italie de la Renaissance engendre l’émergence d’une attitude critique à l’égard du passé. La perspective est une métaphore qui permet de construire un modèle cognitif fondé sur une pluralité de points de vue. L’Arioste s’approprie cet outil pour l’intégrer dans son récit, et cela lui permet de jouer avec l’espace, de produire des mouvements de rapprochement, d’éloignement et de mise à distance qui se concrétisent par l’impression de simultanéité du discours narratif, par l’ironie et par la tridimensionnalité du paysage.

La journée d’étude que nous organisons à Amiens cherche à approfondir, par le biais de cinq cent ans de lectures différentes qui ont vu les meilleurs esprits se pencher sur le génie de l’Arioste (Montaigne, Voltaire, Vivaldi, Haendel, Foscolo et encore récemment Italo Calvino, Luca Ronconi, David Lodge et Jim Jarmusch), la modernité du Roland furieux, ainsi que sa capacité à parler au lecteur contemporain. Plusieurs hypothèses de discussions pourront être abordées, notamment l’intertextualité et l’interdisciplinarité du poème, la question du corps et, plus amplement, le sujet au sein du récit, les adaptations, reprises et interprétations de l’œuvre.

Les langues de la journée d’études seront le français et l’italien. La journée d’études, organisée par l’Unité de recherche TrAme (E. A. 4284, de l’Université de Picardie-Jules Verne, Amiens), aura lieu le 5 juillet 2016 au Logis du Roy. Les communications auront une durée de 20 minutes.

Les propositions de 300 mots assorties d’une brève notice bio-bibliographique (indiquant l’établissement et l’équipe d’accueil d’appartenance ainsi que le nom du directeur de recherche) sont à adresser au plus tard le 15 avril 2016 à Paulina Spiechowicz (paulina.spiechowicz chez gmail.com) et à Michel Paoli (michel.paoli chez u-picardie.fr). La confirmation de l’acceptation sera communiquée avant le 30 avril 2016.

Le déjeuner et les pauses seront prises en charge par TrAme ; en revanche, le remboursement des frais de transport sera limité au coût d’un aller-retour en train Paris-Amiens en 2nde classe. D’éventuelles nuits d’hôtel ne seront pas prises en charge.

Comitato scientifico / Responsables scientifiques : David Alvarez (UPJV – équipe CERCLL), Nicola Morato (Université de Liège, centre « Transitions »), Michel Paoli (UPJV – équipe TrAme), Matteo Residori (Université Paris-III-Sorbonne Nouvelle), Giuseppe Sangirardi (Université de Bourgogne), Paulina Spiechowicz (EPHE).

Organizzatori / Organisateurs : Michel Paoli et Paulina Spiechowicz